Primaël

Montgauzí – Tròba Occitana

vlcsnap-error384

GASC. Cantautor originari d’Aux, en Gasconha, Primaël qu’escriu, compausa e canta las soas cançons dens l’estile de la tròba occitana, ua cançon d’autor metissada, doça, hestiua e engatjada en gascon.

Que comencèc d’estudiar lo piano a 5 ans, apuix que descobric la guitarra e l’acordeon a l’adolencéncia. Lèu, l’enveja d’escríver cançons que’s hasoc sentir : en francés, en gascon e mes en esperanto. Mès serà finalament l’occitan qui lo dobrirà de navèras pòrtas musicalas, teixent un ligam entre la cançon d’autor francesa e las melodias ibericas (fado, flamenco e rumba catalana) e latino-americanas (bossa nova, jazz, trova cubana), e mes orientalas.

Que cantèc dens festivals a Tolosa, a Barcelona (festival Barnasants), en País Valencian, mès tanben au Liban e en Tunisia (Jerbà). Que trabalha tanben damb Na Manijeh Nouri, traductritz e especialista de la poesia persana, suus ligams entre poesia persana e trobadors, a l’ocasion de conferéncias-concèrts.

Qu’obtenguèc lo 1èr prèmi deu concors de cançon d’autor deu festival Petit Festival de Benicarlò en 2017 e duas medalhas de l’Acadèmia deus Jòcs Floraus de Tolosa en 2017 e 2020 dens la categoria « cançon poetica ».

En solo, o en duo damb Chokri Trabelsi (laüt, percussions) dens lo grop NOUBALÒTCHA, que hè ausir las soas cançons poeticas, metissadas e engatjadas, e exprimeix atau quant « Pirinèus e Mediterranèa son mes ponts que frontèras » (Alem Surre Garcia, Per delà las ribas. Los Orients d’Occitània).

FR. Chantauteur (auteur-compositeur-interprète) originaire d’Auch, en Gascogne, Primaël écrit, compose et chante ses chansons dans le style de la tròba occitana (trobe occitane), une chanson d’auteur métissée, douce, festive et engagée en langue d’oc et en français.

Il commence l’apprentissage du piano dès l’âge de cinq ans, puis découvre la guitare et l’accordéon à l’adolescence. Rapidement, l’envie d’écrire des chansons se fait sentir : en français mais aussi en gascon, qu’il parle depuis l’âge de 13 ans. Ce dialecte occitan lui ouvre soudain des portes insoupçonnées, tissant un lien entre la chanson-à-texte française, les mélopées ibériques (fado, flamenco et rumba catalane) et latino-américaines (bossa nova, trova cubana, jazz), voire orientales.

Il commence à chanter ses compositions en solo dans les cafés toulousains, puis avec le groupe « Los del Tiwizi » avec qui il se produit dans des festivals locaux (Sèm e Serem  à Toulouse) mais aussi dans les Pays Catalans (Festival Barnasants à Barcelone et une tournée en Pays Valencien) ainsi qu’à Paris. Il donne aussi des conférences-concerts en collaboration avec la spécialiste de la poésie iranienne Manijeh Nouri sur les liens poétiques et culturels entre troubadours occitans et poètes persans.

Aujourd’hui en solo, ou en duo avec Chokri Trabelsi dans le groupe NOUBALÒTCHA, il donne à entendre ses chansons poétiques, métissées et engagées , espaces de convivéncia et de lutte pour la diversité. Tenant à défendre le fait que « Pyrénées et Méditerranées ont toujours été plus des ponts que des frontières » (Alem Surre Garcia, Au delà des rives. Les Orients d’Occitanie).

Daissar una responsa

Required fields are marked *.

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Cambiar )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Cambiar )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Cambiar )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Cambiar )

Connecting to %s

Create a free website or blog at WordPress.com.
<span>%d</span> bloggers like this: