Primaël Montgauzí

Tròba Occitana

Talhèr de Tròba

25/11/2016
primaelmontgauzi

dscf9123

La chanson occitane est, nécessairement, une chanson alternative. Le peu de moyens sur toute la chaîne de création, de l’enregistrement jusqu’à la diffusion, nous oblige à nous retrouver au four et au moulin. Aquò rai ! Nous saurons puiser dans cette contrainte même l’inventivité et la matière de nos créations.

« Respectueux du brave travailleur tu n’as
Pas cru décent de me priver de ma guitare,
Solidarité sainte de l’artisanat. »

Georges Brassens, Stances à un cambrioleur

Je me considère ainsi, en raison de cette condition mais aussi de par mon opposition idéologique à la musique commerciale, voire industrielle, comme un artisan-chanteur. Une guitare, quelques notes de piano, les copains Chokri (oud), Kamel (percus) et Béné (clarinette) à mes côtés de temps à autre, voilà la recette bio et locale de ma musique.

Pour la faire découvrir, internet est devenu indispensable, mais je craignais, jusque là de ne devoir attendre d’enregistrer en studio, des chansons en bonne et due forme, bien empaquetées et masterisées. Je l’ai fait pour Libertat ; ce fut une très belle expérience, le résultat est d’ailleurs à la hauteur des attentes. Mais je souhaite désormais vous faire (aussi) découvrir mes chansons, toutes mes chansons (ou au moins bien plus que ce qui se trouve actuellement sur le net), dans leur version en bois brut (de guitare) : un simple enregistreur portatif, quelques accords de guitare, la voix et le texte. Ces chansons seront presque toutes des créations personnelles, et les droits d’auteur sont déclarés auprès de Creative Commons : en accès libre donc (sauf utilisation commerciale), à condition d’en citer l’auteur.

Bienvenue dans mon talhèr de tròba, mon atelier de trobe, de chanson poétique occitane ; et bonne écoute !

Et pour commencer, un hommage à l’un des plus grands troubadours : Bernat de Ventadorn, avec sa chanso « Can vei la lauzeta mover ».

Can vei la lauzeta

 

Advertisements

One Comment

  1. Un gran mercès a tu e un molon de potons!

Daissar una responsa

Required fields are marked *.

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Cambiar )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Cambiar )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Cambiar )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Cambiar )

w

Connecting to %s

Blog chas WordPress.com.
%d bloggers like this: